Le télétravail, une solution face à la grève des transports

le télétravail

La grève des cheminots continue et pour éviter les galères sur les quais ou les embouteillages interminables, une solution est évoquée par beaucoup de salariés : le télétravail. Une vraie solution qui demande toutefois de s’y préparer.

Ce qu’il faut savoir sur le télétravail

Le télétravail apporte de multiples avantages aux employés et aux employeurs car cette formule a tout pour plaire. Le télétravail génère une hausse de productivité de 5 à 30%, une baisse d’absentéisme de 20% et une économie de surface immobilière de locaux qui peut atteindre 30%, selon des chiffres avancés par le gouvernement. Des avantages pour les entreprises qui semblent aussi ravir les salariés. La majorité de ceux qui l’ont expérimenté (58%) se dit en effet très satisfaite par cette pratique, selon une enquête publiée en janvier 2018 par l’assureur Malakoff Médéric. Le télétravail inspire aux télétravailleurs un réel sentiment de liberté en leur offrant la possibilité de choisir leur environnement de travail. Les télétravailleurs sont ainsi connus pour être moins stressés que leurs homologues travaillant en entreprise. Un grand nombre de télétravailleur choisissent d’investir par ailleurs un espace de coworking proche de chez eux enfin de pouvoir allier flexibilité et productivité.

Les avantages sont nombreux pour le télétravailleur :

  • Indépendance
  • Gain de temps et d’argent
  • Moins de stress
  • Meilleure conciliation entre le travail et la vie de famille
  • Fini les problèmes liés aux grèves des transports

Comment faire pour être télétravailleur ?

Depuis l’Ordonnance Macron du 22 septembre 2017, le salarié peut désormais demander du télétravail même quand celui-ci n’est pas initialement inscrit dans son contrat, à condition que sa convention collective le permette. Il est conseillé d’analyser l’utilité d’un tel mode de travail et de démontrer les bénéfices que l’entreprise pourrait en retirer. Il est important de préparer un argumentaire sur les avantages du télétravail pour votre patron.

L’employeur peut refuser d’accorder le bénéfice du télétravail à un salarié qui occupe un poste éligible à un mode d’organisation en télétravail, mais il devra justifier ce refus.

En cas d’accord, Il doit être mis en place dans l’entreprise qui entend y recourir dans le cadre d’un accord collectif. À défaut d’un tel accord, c’est l’employeur qui le met en place en élaborant une charte « télétravail » après avis du Conseil social économique – CSE ou des IRP (CE, DP, CHSCT) en attendant la mise en place du CSE.

Quels sont les droits et devoirs du télétravailleur ?

Le télétravailleur :

  • Doit pouvoir rencontrer régulièrement sa hiérarchie et ses collègues ;
  • Bénéficie des mêmes avantages en matière de formations, d’évaluations et d’entretiens professionnels que les autres salariés ;
  • Dispose des mêmes droits collectifs : contacter les représentants du personnel, participer à leur élection, se porter candidat dans son établissement de rattachement…

Le télétravailleur doit particulièrement veiller au respect de l’obligation de loyauté (détournement de contrats, communication de données confidentielles…).

Enfin que vous soyez télétravailleur, indépendant, entrepreneur, start up ou autre Coworking by Adezio est à votre écoute. Pour répondre au mieux à vos besoins, nous vous proposons des espaces partagés à louer à la demi-journée, à la journée ou au mois, des bureaux privatifs, des salles de réunion mais également de la domiciliation d’entreprise !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

Sources : https://www.juritravail.com/Actualite/reforme-code-travail-2017/Id/270614

http://www.assistant-juridique.fr/teletravail.jsp

Facebook
Twitter
LinkedIn