Les idées reçues sur l’entrepreneuriat au féminin

l’entrepreneuriat au féminin

Les femmes évoluant dans le domaine de l’entrepreneuriat ne sont pas épargnées par les clichés et autres idées reçues. Et pourtant, à l’échelle du monde, le nombre de femmes créatrices ou cheffes d’entreprises ne cesse d’augmenter. Voici néanmoins quelques exemples de ce que nous pouvons entendre ou lire sur le sujet, à tort ou à raison…

Quelques idées reçues :

 

1.Les femmes ne sont pas attirées par l’entrepreneuriat

C’est Faux !

À 69 %, elles considèrent que la création d’entreprise est plus épanouissante que le salariat d’après un baromètre OpinionWay pour l’Agence France Entrepreneur de 2012.

Les femmes valorisent autant l’entrepreneuriat que les hommes et elles le montrent. D’après les derniers chiffres du gouvernement, 18 % des Françaises expliquent vouloir créer leurs entreprises, soit près de cinq millions de dirigeantes potentielles. Un chiffre conforté par la part de femmes (18%) tentées de créer ou reprendre une entreprise dans les deux ans, selon l’AFE.

 

2.Les femmes dirigent plutôt des petites entreprises

C’est Vrai.

D’après l’Insee, 40 % des entreprises individuelles ont été créées par des femmes en 2016. Les entreprises dirigées par des femmes sont plus petites que celles détenues par des hommes, et ce, à la fois en termes de chiffre d’affaires que de nombre de salariés.

Toutefois des chercheurs de la Skema Business School et Novancia ont mis en avant le fait que les entreprises dirigées par des femmes ont en moyenne un taux de profitabilité supérieure de 9% par rapport aux entreprises dirigées par des hommes.

 

3.Le premier frein à l’entrepreneuriat féminin est la difficulté à concilier vie privée et vie professionnelle

C’est Faux.

Les femmes sont 46% à penser qu’être cheffe d’entreprise permet d’avoir plus facilement un équilibre entre vie privée et vie professionnelle, d’après les chiffres de l’AFE de 2014.

En France, l’entrepreneur moyen, autant homme que femme, a des enfants et une vie de famille. Les dirigeantes parviennent donc majoritairement à concilier leur vie privée et leur vie professionnelle.

 

4.Les femmes ont plus de difficultés à trouver des financements

C’est Vrai.

Les projets portés par les femmes requièrent, en général, un capital initial plus faible. En termes de financement, si hommes ou femmes rencontrent les mêmes difficultés, certaines discriminations sont à déplorer : le taux de rejet de crédit bancaire, de 2,3 % pour les hommes, atteint 4,3 % pour les femmes.

Parallèlement, des fonds d’investissements au féminin se développent de plus en plus, tels que Femmes Business Angels ou encore France Active et autres. Leurs buts étant de soutenir et d’accompagner les femmes dans leur projet de création d’entreprise. De quelle manière ? En facilitant l’accès au crédit bancaire pour financer la création ou la reprise d’entreprises.

 

5.Les femmes ont un management plus participatif que les hommes

C’est vrai et faux.

C’est en réalité plus complexe que cela. D’un côté, certains peignent le portrait d’un management plus collectif. Les femmes seraient ainsi plus enclines à mettre en avant leur équipe et à faire évoluer leurs collaborateurs. De l’autre, des travaux récents, basés sur la perception qu’ont les collaborateurs de leur manager, soulignent le peu de différences entre les deux sexes.

Les chercheurs décrivent ainsi un modèle de management asexué où hommes et femmes partagent les mêmes qualités : charisme, courage et empathie.

 

Enfin que vous soyez une femme ou un homme, que vous soyez votre propre patron ou non, si l’expérience de travailler autrement vous tente Coworking by Adezio est là pour vous.

Pour répondre au mieux à vos besoins, Coworking by Adezio vous propose des espaces partagés à louer à la demi-journée, à la journée ou au mois, des bureaux privatifs, des salles de réunion mais également de la domiciliation d’entreprise !

N’attendez plus ! Rejoignez-nous !

L’Equipe de Coworking By Adezio

 

Source : http://www.chefdentreprise.com/Thematique/entrepreneuriat-1024/Breves/Les-vraies-fausses-verites-entrepreneuriat-feminin-234183.htm#Ob77RIDpMsSQXSa1.97

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn